Redon-actualites.fr » Infos santé » L’utilité des boules de geisha pour le plancher pelvien

L’utilité des boules de geisha pour le plancher pelvien

L’utilité des boules de geisha pour le plancher pelvien

Comprenant une bille métallique à l’intérieur, les boules de geisha sont de nature creuse. Lorsque l’accessoire est en action, il émet une vibration particulière. Celle-ci est ressentie différemment selon l’anatomie de chaque utilisateur. Souvent utilisées en paire, les boules de Geisha s’avèrent efficaces pour la tonification du plancher pelvien.

Stimulation des muscles intimes

Le recours aux boules de geisha permet de créer un phénomène réflexe au niveau des muscles du périnée. Cette action présente des bénéfices non négligeables pour la fibre musculaire du plancher pelvien. En plus d’améliorer la tonicité du périnée, elle entretient les muscles intimes. Ces derniers en ont fort besoin pour tenir le coup pendant toute la vie de la personne.

Femme utilisant des boules de Geisha

Le poids des boules de geisha aide à prévenir les problèmes de descentes d’organes et d’incontinence chez les femmes. L’utilisation de ces dispositifs permet une bonne vascularisation des muscles vaginaux, ce qui garantit un meilleur ressenti. En conséquence, l’individu peut explorer plusieurs sensations.

Ralentissement des prolapsus et augmentation de la lubrification naturelle

Les boules de geisha permettent de lutter contre les petites fuites urinaires. Fortifiant l’ensemble du périnée, notamment après un accouchement, elles ralentissent les descentes d’organes ou les prolapsus. Le recours à ces accessoires réduit ainsi les risques d’intervention chirurgicale.

Via la sollicitation du vagin et le frottement, les boules de geisha optimisent la stimulation de la sécrétion de glaire. Cette action favorise la production de lubrifiant naturel. Avec moins de sècheresse quotidienne lors des rapports, l’individu aura une vie sexuelle plus sereine. Avant le premier usage, il est conseillé de nettoyer les boules de geisha avec du savon et de l’eau chaude. La personne doit également vider sa vessie pour s’assurer de l’efficacité du dispositif.